Institution

Portrait de Christophe Debruyne

Mise à l'honneur des nouveaux chargés de cours 2021-2022



imgActu

Chargé de cours dans le domaine de la Représentation et l'Ingénierie des données

Pourriez-vous décrire brièvement votre parcours ?

Diplômé en Sciences appliquées (finalité Sciences informatiques) en 2009 à la Vrije Universiteit Brussel, j’ai entrepris un un doctorat en Sciences informatiques sous le mentorat de Pr Robert Meersman. J’ai mené des recherches en ingénierie collaborative des ontologies pour l'intégration de données et ai appliqué ces méthodes dans plusieurs domaines (ressources humaines, research information systems, domaine culturel, …). Ma thèse présentée en 2013 montre que les méthodes d'ingénierie des connaissances et les langages d'ontologie accordant aux définitions en langage naturel la même importance que les formalisations en logique, mènent à une évolution des ontologies plus stable.

En 2014, j’ai effectué un postdoc en Irlande, cofinancé par NUI Galway et le Royal Irish Academy, afin d’investiguer l'intégration des données dans le domaine culturel. J’ai ensuite obtenu un Research Fellowship au Trinity College Dublin en 2015, où j’ai développé mon projet de recherche sur les graphes de connaissances, les langages déclaratifs d'intégration de données, et l'intégration sensible au contexte. Durant ma carrière en Irlande, j’ai enseigné parallèlement en Belgique des cours en graphes de connaissances, bases de données, et la programmation à la Haute Ecole Odisee et à la Vrije Universiteit Brussel.

Fin 2020, à Bruxelles, j’ai travaillé quelques mois dans l'industrie. Depuis le mois de septembre 2021, j’ai rejoint l’ULiège en tant que chargé de cours à l'Institut Montefiore où je continuerai de développer ma recherche dans la représentation et l’ingénierie des données.

Quelle est votre conception du rôle d’un enseignant universitaire ? Comment envisagez-vous l’articulation entre l’enseignement et la recherche/la pratique clinique ?

Selon moi, le rôle d'un enseignant universitaire est non-seulement de transmettre des connaissances et compétences liées à la matière d'un cours, mais aussi de transmettre les évolutions dans la recherche et l'application de ces compétences en dehors de cours. Trop souvent, hélas, ces évolutions ne sont abordées que dans des cours à choix spécialisés (e.g., les cours "capita selecta"). Dans mon projet pédagogique, je préfère aborder et enseigner la matière en utilisant des projets importants inspirés par mes propres projets de recherche et mes collaborations avec l’entreprise. Ce qui permet aux étudiants de réfléchir et de développer un esprit critique non seulement par rapport à la matière et à ses évolutions, mais aussi dans le contexte où elle est appliqué.

Etant étudiant universitaire de première génération, vivant avec un handicap invisible, et faisant partie de la communauté LGBTQIA2S+, je suis également sensible à l'accessibilité et l'inclusion des étudiants et employés dans l'enseignement supérieur. À travers mon expérience, j’estime qu’un enseignant doit également contribuer à un environnement inclusif où les étudiants pourront développer leurs connaissances et leur individualité avec des moyens adaptés et équitables.

Contact

Christophe Debruyne

Share this news