L’ULiège rejoint le Consortium d’EURECOM



La Faculté des Sciences appliquées, et plus particulièrement son département Électricité, Électronique et Informatique, a rejoint le Consortium organisé autour de l’école d’ingénieurs française EURECOM située dans le Science Park de Sophia Antipolis (“Telecom Valley”). Un partenariat qui va offrir une mobilité à de nombreux étudiants mais également mettre en contact des chercheurs de haut niveau dans le cadre de projets de recherche.

D

epuis janvier, l’Institut Montefiore de la Faculté des Sciences Appliquées, via son département EEI (Électricité, Électronique, Informatique) a rejoint le Consortium organisé autour d’EURECOM, une école française d’ingénieurs, dont 70% des étudiants sont internationaux, et un centre de recherche qui développent des projets autour des thématiques liées aux réseaux informatiques, aux télécommunications, à la cybersécurité et à la science des données. La stratégie d’EURECOM consiste à inviter une université par pays, spécialisée dans ses domaines d’expertise. Pour la Belgique, c'est donc l’Université de Liège qui a été privilégiée sur base des recouvrements importants entre les thématiques portées par les deux institutions et les domaines d'excellence du département EEI.  

Un partenariat qui va bénéficier aux étudiants puisqu’il va permettre d’organiser de nombreux échanges (de 6 mois à 1 an). « Nos étudiants vont pouvoir bénéficier d’un réseau spécialisé, explique le Pr Guy Leduc, président du département de l’ULiège, cela va offrir de nouvelles possibilités de formation, mais aussi de stages et de travaux de fin d’études aux étudiants inscrits dans les formations d’ingénieur civil en informatique, en science des données et en électricité, et de master en sciences informatiques et en science des données. »  

L’adhésion au Consortium d’EURECOM va également permettre de consolider des collaborations plus systématiques avec les partenaires académiques et industriels du groupement.  L'ULiège pourra également profiter du groupement pour recruter des chercheurs de haut niveau dans le cadre de ses projets de recherche, superviser des thèses de doctorat en cotutelle, et partager l’expertise scientifique mutuelle.

L'ULiège est ainsi membre d’un club d’universités européennes de premier plan constituant le GIE d’EURECOM :  Institut Mines-Telecom (composé de nombreuses écoles d’ingénieur françaises dont Télécom Paris, Télécom SudParis, etc.), Politecnico di Torino, Aalto University (Université Technologique d’Helsinki), Technische Universität Munchen (TUM), Norwegian University of Science and Technology (NTNU), Chalmers University of Technology, Czech Technical University - CTU (Université Technique de Prague), Technische Universität Wien (TU Wien) et ITMO University (St-Petersburg).

Partagez cette news